Form'a logo
Retour aux articles Scroll down

Glossaire

Publié le 09/03/2020

Activity based : organisation de l’espace qui favorise la flexibilité et l’efficacité du travail, en offrant une diversité de lieux et d’espaces non attribués, pour répondre aux différentes situations et modes de travail.

Agile : on pourrait résumer l’état d’esprit agile aux termes de « confiance » et « remise en question permanente ». L’agilité en entreprise s’appuie sur quatre concepts clés, à savoir le travail en équipe, la collaboration, le produit et l’acceptation du changement.

Appartenance : C’est le fait d’appartenir à un milieu, une collectivité, un parti, etc… Nous avons chacun plusieurs groupes d’appartenance (famille, groupe professionnel, équipe sportive…). Par son  appartenance à un groupe, l’individu participe à une vie collective qui l’imprègne de certaines valeurs et de normes.

Bien-être : Souvent confondu avec la santé des travailleurs, le sentiment de bien-être au travail est un état d’esprit global et subjectif. Il peut être impacté par une multitude de facteurs.

Bussiness center – centre d’affaires : ces lieux proposent des petites et moyennes surfaces de bureaux équipés à louer pour une durée limitée, associées à un ensemble de prestations de services.

Campus : le campus d’entreprise est un concept sans modèle unique, mais on y trouve toujours les 5 mêmes marqueurs à valeur variable : nature, ouverture, image, regroupement et services.

Cloud computing : c’est l’accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées, configurables.

Co-création : consiste à associer différentes parties prenantes dans un processus créatif.

Concept office : laboratoire d’expérimentation de nouveaux concepts de travail et de nouvelles technologies de l’information.

Coopétition : mélange des deux mots coopération et compétition (concurrence). C’est la collaboration opportuniste entre différents acteurs économiques qui, par ailleurs, sont des concurrents.

Corpoworking : espace de travail partagé qui prend place au sein des locaux d’une entreprise.

Co-working ou coworking : « travailler ensemble » type d’organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé payant et un réseau de travailleurs encourageant l’échange et l’ouverture.

Deep work : des activités professionnelles effectuées dans un état de concentration sans distraction qui poussent nos capacités cognitives à leur limite. Ces efforts créent une nouvelle valeur, améliorent nos compétences et sont difficiles à reproduire.

Design Thinking : c’est un ensemble de méthodes qui permet de résoudre un problème d’innovation ou de manager un projet d’innovation en appliquant une démarche similaire à celle du designer. Il inverse la perspective et challenge quelques grandes constantes de nos organisations.

Desk sharing : bureau partagé. Partager son bureau avec d’autres collègues, le plus souvent dans des espaces ouverts.

Écosystème : ensemble des environnements de travail qui interagissent les uns avec les autres.

Engagement : au travail, c’est le sentiment d’attachement, de loyauté d’un individu envers son entreprise. C’est ce qui fait qu’un employé ne travaille pas pour percevoir un salaire ou pour la stabilité d’un emploi, mais dans le but d’atteindre les objectifs de l’entreprise, de diffuser sa mission, de l’aider à porter son ambition.

Entrepreneur-salarié : salarié d’entreprise coopérative, qui transforme un chiffre d’affaires obtenu sur différents projets en bulletin de salaire.

Entreprise coopérative : les salariés sont associés majoritaires et détiennent au moins 51% du capital social et 65% des droits de vote. Le partage des profits est équitable.

Environnement expérientiel : l’environnement fait vivre à son public une expérience, le plonge dans un univers émotionnel qui sollicite les 5 sens.

Flex office ou flexoffice : bureau flexible. L’entreprise devient une succession de lieux de travail pensés pour répondre aux spécificités de chaque tâche, individuelle ou collective. Créer une proximité entre tous les collaborateurs et quelque soit l’équipe dans laquelle ils travaillent. Donner une nouvelle fonction à l’espace de travail.

Homeworking ou télétravail : permet aux salariés d’exercer leur activité en dehors des locaux professionnels grâce aux technologies de l’information et de la communication. Le télétravail peut s’effectuer depuis le domicile, un télécentre, un coworking, ou de manière nomade.

Hub : lieu de gouvernance et de représentation de la marque, plateforme de correspondance et de ralliement pour les salariés.

Humain : un humain est celui qui possède les caractéristiques spécifiques de l’homme en tant que représentant de son espèce. C’est aussi le point commun de tout nos collaborateurs, du millennial au baby-boomers en passant par la génération X.

Information worker : « travailleur de l’information » : désigne le salarié du tertiaire, en particulier dans le monde des services. Sa performance dépend de sa capacité à accéder aisément à l’information et aux outils d’analyse et à les transformer en actions de décisions utiles.

Innovation : renvoie à une façon imaginative de faire face au changement. Il s’agit de générer de nouvelles idées, la recherche et le développement, d’améliorer les processus ou de renouveler les produits et services. Elle peut faire référence à un état d’esprit dans l’entreprise.

Intra-preneur ou Intrapreneur : néologisme, qui mélange, à la fois, une notion relative à l’entrepreneuriat, et une relative à l’appartenance. Il est celui qui transforme une idée en activité rentable au sein d’une organisation. C’est une façon pour les entreprises de créer l’innovation de rupture.

Microworking : effectuer de courtes sessions de travail dans des lieux non prévus à cet effet.

Mobilité by form’a : la gestion de la mobilité a été inventée en 2000 par form’a pour accompagner la croissance exponentielle de CEGETEL (SFR). L’objectif était d’accompagner au plus près la croissance de CEGETEL et les réorganisations permanentes des espaces de travail. Il s’agissait alors de déléguer une équipe pluridisciplinaire (space-planning, travaux, transferts, communication) au cœur des équipes de notre client. L’aventure a duré plus de 10 ans et notre mission a évolué chaque année. Depuis form’a a réalisé d’autres plateformes pour d’autres clients .

Nomadisme-intra : désigne la mobilité intra-muros dans l’entreprise, usages de lieux multiples sur une seule journée.

Obeya room : terme japonais qui désigne une grande salle dans laquelle sont affichés graphiques et tableaux de synthèse. Elle offre ainsi une vision d’ensemble et permet une réduction du cycle de développement des projets.

Open innovation : L’innovation ouverte ou innovation distribuée est un concept qui postule qu’il est plus efficace t rapide – dans un esprit de travail collaboratif – de ne pas se baser principalement sur sa seule et propre recherche pour innover.

Phygital : (physique et digital) se mettre à la place du collaborateur, dans le but d’optimiser son parcours. Construire le parcours client de façon phygital, l’espace inspiré du concept UX design.

Résilience : savoir gérer les chocs.

Satelliteworking : ce sont des lieux de travail pour travailleurs nomades, répartis sur tout le territoire, afin de limiter les déplacements.

Scribing : C’est un outil innovant au service de l’intelligence collective. = graphic recording, facilitation graphique. « Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours » (Napoléon Bonaparte).

Sérendipité : découvertes inattendues faites de  hasard et d’intelligence.

Slasher : personne s’épanouissant dans plusieurs activités différentes. Par choix (parfois par nécessité), de plus en plus de salariés endossent plusieurs casquettes professionnelles dans le but de s’épanouir.

Smart building – bâtiment intelligent : bâtiment qui permet un environnement productif et rentable en misant sur l’optimisation et l’interrelation de quatre niveaux : l’infrastructure, les systèmes, les services et la gestion.

Smart city – ville intelligente : concept émergent, désigne un type de développement urbain apte à faire face aux besoins des institutions, des entreprises et des citoyens, tant sur le plan économique, social, qu’environnemental.

Smart grid : réseau de distribution électricité « intelligent » à l’échelle d’un quartier, qui utilise des technologies informatiques de manière à améliorer l’efficacité énergétique de la production, distribution et consommation.

Télécentre : ressource immobilière et logistique composée de bureaux disposant d’équipements informatiques et de télécommunications, conçus, réalisés et gérés par un opérateur public ou privé, et mis à la disposition de télétravailleurs.

Tiers lieux : centre d’affaires, bureaux partagés, espaces de coworking et télécentres, les tiers lieux sont des lieux équipés et accessibles à tous pour pouvoir travailler en dehors du bureau.

Travail : n’est pas qu’alimentaire. Il permet de se réaliser, de s’épanouir. Il n’est surtout pas dénué de sens !

Valeur : parce que les valeurs d’une entreprise représentent la vision de son dirigeant, elles lui permettent de fixer des objectifs et de prendre les bonnes décisions au quotidien.

Work-life blending : les univers professionnel et personnel se gèrent simultanément, voir se confondent.